L’assurance-vie : produit financier de référence

L'assurance-vie : un produit d'épargne avantageux

Préparer sa retraite, voilà bien un point que l’on aurait facilement tendance à oublier, le cataloguant d’office dans la partie « j’ai le temps » des projets que vous comptez réaliser. Pourtant, il est possible d’anticiper ce moment clé de la vie de tout-un-chacun en faisant le choix du produit star de l’épargne et de l’assurance : l’assurance-vie. Voyez loin tout en profitant d’avantages fiscaux dès aujourd’hui.

 

L’assurance-vie, un placement sécurisé

L’assurance-vie est un produit financier à part qui fait office de locomotive dans le monde des assurances comme le témoignent ces chiffres. La raison de cet engouement des Français pour ce contrat est simple : il s’agit d’un contrat d’épargne jouant le rôle d’assurance prévoyance tout en permettant de rapporter gros.

Dans les faits, si vous souscrivez à un contrat d’assurance-vie, vous vous engagez à épargner une somme d’argent prédéfinie ou à votre convenance à intervalles régulier. En alimentant ainsi votre assurance-vie, vous permettez à la somme déposée de croitre par le biais d’un rendement qui peut être, selon le contrat auquel vous souscrivez, stable ou dépendant des placements effectués. Si vous cherchez un rendement faible mais assuré, il faudra vous tourner vers les contrats en fonds euros – également nommés contrats monosupports – tandis que les contrats en unité de compte (UC ou multisupport) vous offrent des surplus de performance au risque de perdre une partie de l’investissement.

Théoriquement, quand vous souscrivez un contrat d’assurance-vie, vous choisissez un bénéficiaire qui recevra une compensation si votre décès venait à survenir avant la fin du contrat. Mais qu’en est-il si vous menez une longue vie ? C’est là que l’investissement devient intéressant puisqu’au moment de votre départ en retraite, vous récupérez la somme investie plus les gains réalisés sous forme d’une rente qui viendra compléter votre retraite ou sous la forme d’un solde qui vous permettra d’acheter le logement de vos rêves ou de réaliser le projet phare de votre retraite : à vous le voyage autour du monde que vous attendiez depuis si longtemps.

Un dernier mot sur la fiscalité de l’assurance-vie, qui achève d’en faire un investissement intéressant qui peut vous faire réaliser des économies dès la souscription. En fonction du contrat qui vous intéresse et de certaines données, vous pouvez profiter d’une fiscalité avantageuse qui, si elle a connue quelques restrictions vis-à-vis des anciennes dispositions, reste toujours un bon plan. Pour plus d’information à ce sujet, je vous invite à consulter ce tableau de fiscalité de l’assurance-vie.

 

Souscrire à une assurance-vie : comment profiter des meilleurs taux ?

Le défaut – si tant est que l’on en cherche un – de l’assurance-vie, c’est qu’il existe une multitude de contrats différents proposés par tout autant d’organismes et que les termes techniques peuvent parfois rendre les avantages d’un contrat sur l’autre assez abstraits du point de vue de non-initié. Pour autant, si l’idée de vous retrouver seule face à votre banquier pour négocier vous inquiète, sachez qu’il existe une alternative peu mise en avant et ô combien efficace.

Cette alternative prend la forme d’associations qui réunissent des milliers d’adhérents avant d’aller négocier les meilleurs taux avec les banques et les assureurs. Face au marché qui leur est proposé (signer en une seule fois des milliers de contrat), ceux-là ne sont plus en position de force et proposent ainsi des taux plus importants ou des frais réduits. Parmi ces associations, vous pourrez retrouver l’ANCRE en cliquant sur ce lien.